Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

L'ordi holographique



Une interface holographique, vision d'un futur proche, comme un street ordinataur, un environnement électro-visuel, une bulle informatique va monadiser nos vies. regardez cette approche esthétique de Ivan Tihienko. Plus d'écran, Une présence fluide et continuelle, omnipotente. Le surhomme nietzschéen est sans doute là, en ébauche, sous vos yeux, dans cette vision d'artiste. Dans cette vision autiste. L'homme, animal social, est en voie de changer de sphère, de s'upgrader en animal sociétal. Il est destiné à évoluer par l'électronique.
Considérez déjà le chemin irréversible parcouru en 20 ans, ce super maillage virtuel qui s'est instauré : portables, internet, échanges virtuels continuels, flux ininterrompu d'informations... L'homme est appelé à devenir une fourmi, le point inexistant d'un réseau, un simple pôle de communication. Il ne pourra plus sortir de sa vidéo sphère car celle-ci va multiplier ses opportunités de vie. La clochardisation, la marge, l'excentricité sera bientôt d'être, comme dans le syndrôme de Lost, oublié de cette masse informative. Nos vies seront aussi compliquées à gérer que des Airbus dernier cri. Teilard de Chardin avait cette vision un peu débile de l'humanité qui se dirigerait vers un point unique et lumineux qu'il nommait l'Unité. Dieu, en son sens.
L'humanité évolue, change. Elle se mondialise, se met en réseau permanent : réseaux d'entraide et de communication. Qu'elle évolue vers un point est une vision religieuse.
Que je me gourre complétement dans ce que je viens d'écrire est aussi un espoir. Ce famaux point inexistant d'un réseau sera toujours une conscience qui ne pourra exister indépendemment qu'en face d'autres, aussi libres qu'elle. L'informatique ne demeurera jamais qu'un outil, de plus en plus globalisant : mais pas de plus en plus totalisant...

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article