Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

Une marche, juste une marche

Une marche qui n'est pas à la même hauteur que les autres. C'est le parfum des films de Tati, Playtime, Mon Oncle où l'on voit que les petites choses, les détails régentent le monde, le structurent, dévoilant la gaucherie universelle de l'être humain. Les hiatus, les lapsus, les habitus, les us. Il y a un dieu des petits riens, un mini bouddha hilare qui tend ses pièges, un lutin goguenard qui nous fait voir comme nous sommes à travers les étranges petites absurdités du monde. Ce que nous ne voyons pas, affairés que nous sommes de peaufiner une image lisse et sérieuse. Ce que quelques artistes montrent pourtant si facilement, souriant de nos malaisances,maladresses, reculades, trébuchements, hésitations : chutes, gamelles, inepties, non sens, erreurs, brouillons de nos chemins qui tâtonnent dans le noir. Nous avons survécu à tous ces incidents qui constituent l'écume de nos jours. Nos inattentions nous dessinent si bien. Si bien...

 

New York City Subway Stairs from Dean Peterson on Vimeo.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article