Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

Street marketing

Ne pas se leurrer : tout est faux. Peut-etre pas le début du premier spot mais la totalité du second, oui. Un des concepts du marketing "de rue" est la participation du badaud lambda, puis la mise en ligne d'un montage attractif de la performance. Sauf que, s'il y a bien des parcelles de "pris sur le vif", la quasi totalité de l'installation est réalisée avec des figurants payés, surtout pour la seconde vidéo; Est mis en évidence ce concept que quand c'est gratuit, c'est que c'est vous la marchandise. Ceci dit, on voit couramment des gens prendre des risques inconsidérés pour s'approprier, par exemple, un paquet de chips pendant le passage de la caravane du Tour de France alors que le produit ne coûte que quelques centimes d'euros.

 

 

 

Des souris et des hommes.

Le concept de l'asservissement semble être poussé là à un paroxysme sauf à penser que les gens déguisés en souris ne sont pas payés en monnaie de singe mais en pièces sonnantes et trébuchantes. Quoi qu'il en soit, le message est tout de même assez avilissant qui renvoie d'idée d'un consommateur prêt à se ridiculiser afin d'obtenir un produit. On touche là à la limite du marketing de rue avec ce second degré bien surjoué.

 

 

 

Via Le Publigeekaire

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

clean tag 06/03/2013 13:15


Pensez au clean tags pour vos opés de street marketing: http://www.tag-a-l-eau.com/