Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Misery Bear

A chaque fois que j'ai le blues, à chaque fois que je veux jeter mon blog à la poubelle, que j'en ai assez de passer des heures à fureter sur le net parmi une montagne de vidéos, je tombe sur ce genre de choses. Enfin tomber,! dans le sens de tomber amoureux. Je me dis : Ben voilà, je ne vais pas l'arrêter là, mon blog, je vais encore y poster cette vidéo. Je ne vais pas encore me pendre, il faut que je partage ça. Encore une fois.

Il est si attendrissant cet ours en peluche qui trimballe son mal de vivre sur des musiques pop guimauve (de celles qui me font fondre dans la série Skins) ; il est si moi-même, si toi-même. Il incarne si bien la douce nostalgie environnante, ronronante. Il rate ses suicides, rate sa vie, rate les filles, c'est un rateau permanent. Un râteau en peluche. Notre regard est tour a tour attendri et ravi de toutes ses petites manies, ses petits échecs. Il incarne si bien ce dieu des petits riens qui tisse le chemin de la vie.

A son rendez-vois, la fille ne vient pas. A son travail, la joie n'y est pas. En ville, il s'ennuie. A la saint valentin...ah ! Je ne vouis dis pas...il m'a troué le cœur, ce malheureux Misery Bear.

 

Misery Bear goes to work

 

 

 

Misery Bear trip to London

 

 

Valentine's Day

 

 

Preparing for a date

 

Et puis...tout plein d'autres sur You Tube...

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article