Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

Les glandus de la théorie

NY, NY--Go Seahawks!! from Melyssa Stone on Vimeo

 

L'extrême droite sauce Soral/Dieudonné/Bourges, celle qui se dissout si bien dans les fantasmes de la droite classique se refourgue une visibilité inédite ces temps-ci. La "théorie du genre", jumelle du créationnisme est un rogaton cuisiné dans les marmites du crétinisme religieux. Le pur produit d'un cerveau illuminé sauce scientologue, d'un gourou raëlien paranoïde. Un OVNI théorique, justement.

La"théorie du genre" est une fumisterie, un montage bizarre d'élucubrations éthérées et nébuleuses. C'est tellement gros que ça passe auprès des réacs teigneux qui n'ont pas digéré ni compris le mariage pour tous. Alors, comme cette pilule n'est pas passée, ils amalgament leurs fantasmes en se trouvant une belle cible : l'Education Nationale.

Pour étayer leurs dires, comme tous les prédicateurs de fins de monde, de civilisations, ils mélangent gaillardement des miettes hétéroclites et qui n'ont en fait rien à voir entre elles. Entre autres, le fait que le film  TomBoy ait été sélectionné dans une région dans le cadre du projet Ecole et Cinéma. C'eût été Billy Elliot qu'ils eurent poussé les mêmes cris d'orfraie. Un film qui parmi un panel d'autres est un support pour des débats en classe et non un psudo prosélytisme crytique pour le "gommage" des sexes. C'est carrément la chasse aux sorcières que de mettre un tel film si profondément sensible et humain à l'index.

Un autre fantasme tourne autour du livre Papa porte une robe. Lire le billet sur hoaxbuster est édifiant. Cette manipulation qui tourne via les mails et médias sociaux a été réprise comme argent comptant par Le Figaro du 31 janvier.

Pour qui est déjà allé dans une école, qui connaît les enseignants, ce genre de récriminations douteuses sont à des années lumière de leurs pratiques quotidiennes. Pour qui connaît tant soit peu les ados, lire leurs comportents à travers cette anamorphose incongrue de la "théorie du genre" est d'une ineptie cocasse.

C'est vrai que pour nos chasseurs-cueilleurs rétrogrades, accepter l'homosexualité ou l'égalité femme-homme est un coup de boutoir à leurs croyances médiévales et bibliques en la supériorité biologique de l'homme.

A lire -10 intox sur la "théorie du genre" : Le Monde

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article