Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le parc d'attractions abandonné de New Orleans.

Il était une fois dans le deep south

 

Musique Godspeed You Black Emperor

 


  En janvier 2011 il ne restera plus rien. Le parc sera démoli et sa ferraille vendue, le Six Flag démantibulé. Les fantômes ombreux disparaîtront avec ce paysage techernobylien. Katrina a dévasté New Orleans qui était déjà dévasté par sa tentaculaire pauvreté black qui s'accumulait, coulant de l'esclavagiste Mississipi. Le jazz est né là, dans ce carré français qui n'est plus qu'un faux quartier historique, une sorte de Las Végas musical au milieu des débris. Le jazz, le blues, le rock sudiste, un métissage musical qui a prémédité l'autre, le social. Pas suffisamment, sans doute car l'Amérique est encore très clivée, surtout ici, fief du sudisme, des Rednecks. Les quartiers noirs cernaient l'opulent quartier français de leur misère de briques rouges,de chômage, de drogue et d'oubli. D'un block à l'autre, on passait du zéro à l'infini. Maintenant, on passe du néant au toc touristique.  Napoléon eut la fausse bonne idée de vendre ce pays au nom royal : Louisiane (en l'honneur de Louis XIV). Le pétrole y a décimé le bayou, dévasté la côte ; l'ouragan a éradiqué la pauvreté noire en l'engloutissant. Et, pire que tout, le capitalisme libéral qui ne s'occupe que de son nombril (à court terme, de plus) n'a que fort tard tendu la main à cette misère noire.

Ce parc d'attraction désaffecté est rempli de leurs fantômes et le vieux noir aveugle qui joue sur l'esplanade du centre ville, ne cessera pas de chanter son blues, au son d'un saxo qui pleure ce si fameux rêve américain en carton pâte et qui croûle à la moindre averse, de son manque de solidarité. Obama en fait les frais en ce moment...

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
<br /> <br /> Le truc qu'on n'a pas le droit de dire est que la criminalité a sacrément baissé depuis le départ d'une bonne partie de la population noire. Et ça c'est une bonne chose. Le seul problème c'est<br /> que la Nouvelle Orléans s'anglicise.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
Y
<br /> <br /> merci pour la citation sur Scoopéo ;)<br /> <br /> <br /> Billet et vidéo tout simplement parfaits.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> <br /> C'est trop triste :(<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
O
<br /> <br /> On dirait un univers apocalyptique digne des meilleurs séries B . Plus qu'à voir un mort - vivant traverser la route pour s'y croire vraiment !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre