Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

Le détachement du chat

Psychologie féline

Overly attached

 

  

 

Une même expérience est pratiquée avec des enfants en bas âge, des chiens et des chats. Dans une pièce, le bébé est avec sa maman, il joue. Entre une personne qu'il ne connaît pas. Il va se réfugier vers sa maman. C'est sa référence sécurisante. A un moment donné, quand l'enfant est inattentif, la maman sort subrepticement de la pièce. Panique ! L'enfant ne se sent plus en sécurité. Le retour de la maman est accueilli avec effusion.

La même expérience a été pratiquée avec un chien et son maître. Lorsque le maître réapparaît dans la pièce, le chien a un comportement de contentement marqué. Il se retrouve en sécurité avec lui.

Alors notre chat ? Indifférent bien sûr. Son maître ne représenterait pas une présence sécurisante. La même expérience a été pratiquée avec 22 matous au comportement identique.

On sait tous qu'un chat a besoin de se sentir en sécurité dans son territoire familier, avec ses personnes familières. A peine est-il sorti dans le jardin que c'est la loi de la jungle. le moindre signe peut y être une alerte : autres chats, chiens, voitures, aliens.

Au contraire de la théorie de ce psychologue, je pense que, dans cette expérience, le chat maîtrise son environnement car il n'est pas "chez" lui. Son manque d'effusion spontanée, cette indifférence feinte n'est pas un marqueur d'insécurité. Il a repéré bien plus subtilement les signes que ce benêt baveux de bébé ou ce corniaud de chien qui sont bien incapables de les sentir. Il a subtilement flairé les paramètres de la chose et son instinct félin lui dit bien que son maître, même s'il ne le voit pas, ne doit pas être bien loin, dans le territoire incertain qui n'est chez lui, ni la jungle urbaine. Et je ne suis pas loin de penser de plus, qu'il a senti la supercherie de cette expérience bien simpliste pour un limier comme lui. Moi, j'en déduis que le chat est d'une intelligence infuse supérieure, messieurs dames !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article