Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La curiosité, la peur

Ethologie moutonnière

 

  

 

Facile d'établir un parallèle entre les hommes et les bêtes. Ce phénomène, on le connaît bien. Un individu fait une trouvaille et, peu à peu, mine de rien, tout le troupeau va suivre. Bouche à oreille, phénomène moutonnier, petit secret qu'on se passe entre amis que tout le monde finit par connaître par percolation de l'information.

Un cerf vient de franchir la clôture et le buzz se met en route. On ne sait pas forcément  ce qu'on va trouver, mais on y va puisque tout le monde y va. Comme ça, mine de rien, l'air détaché, pas intéressé. Blasé...On n'est pas des moutons, hein...on est des cerfs. Pensée unique de l'attrait de l'inédit, de la nouveauté, ou peut-être même de l'interdit. Enivrement collectif.

Phénomène opposé : la peur. Par contre, si sa cause reste aussi inconnue, sa propagation est inversement proportionnelle. Le retour au bercail est instantané et collectif. Le repli est spectaculaire : voir l'autre qui fuit est l'indice suprême d'une alerte rouge. Propagation immédiate du buzz : le bruit ne court plus, il galope, se répand à la vitesse d'un tsunami.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article