Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

L'homme qui ne voyait d'une couleur à la fois

Et la réponse à une critique à propos de mon blog


 

 

J'ai reçu par mail cette lapidation de la part d'un ami :

 

Pardonne-moi Didier…J’hésite mais franchement je ne peux pas le masquer…je m’interroge…Je dois t’avouer que ton blog c’est la décadence en ce moment...entre « le mec de 96 » vraiment nul de chez nul, les videos récurrentes de chats (ça intéresse qui ?) et la fille dans sa tente de camping accrochée à un manège, on touche le fond de la piscine...ya plus qu’à creuser…Je suppose que c’est du second degré mais en tout cas moi j’accroche plus...c’est plus du plaisir que j’éprouve à faire un tour chez toi, mais du découragement….sorry de t’avouer cela…Ne le prends pas mal..Explique-moi…Ca me paraît indigne de toi, mais peut-être n’ai-je rien compris ?

 

Voilà, tu passes sur mon blog de temps en temps parce que tu me connais. Je veux bien qu'actuellement on donne son avis sur tout et n'importe quoi en prétendant avoir un jugement universel et définitif et surtout, peu circonstancié. Déjà, mon blog, rien ne t'oblige à y venir. L'internet est vaste et, si ce que je poste ne te plaît pas, il existe des milliers de sites où tu pourras trouver ton bonheur.

Quant à dire que je touche le fond, qui est une formule que j'apprécie hautement et dont je te remercie, c'est sans doute vrai. Que personne ne s'intéresse aux chats, tu as sans doute raison. Ce blog ne te convient pas, il te décourage. Et bien, tourne la page et ne reviens plus.

C'est mon blog, c'est mon truc. J'y mets ce que je veux, ce que je pense partager et, je l'ai déjà dit, c'est souvent un grand écart entre du grotesque, du superficiel et du plus expérimental. Il y a ici plus de 6 000 posts on doit bien trouver son bonheur dans ce fourre tout.

C'est mon affaire, mon plaisir, mon divertissement. Que cela devienne un objet de critique acerbe qui vise de plus à me déstabiliser ne me convient pas. Ou alors, si tu veux trouver quelque chose qui te corresponde, fais-en un, toi, de blog, qu'on te juge, qu'on se permette, comme ça, gratuitement, de te clouer au pilori en ricanant.

Si j'apprécie la critique quand elle est circonstanciée, bienveillante et constructive (et aussi de la part de copains blogueurs qui savent ce que mouiller le maillot signifie), je refuse les propos d'humeur fielleux et gratuits. Ta lettre m'a fortement contrarié. Elle veut dire que je dois, au préalable penser à un certain monsieur J avant de poster un billet ou une vidéo. Et bien non ! Désolé. Je ne ferai aucune concession. Si j'ai envie de poster 10 vidéos de chats d'affilée ou l'intégrale de l'homme de 1996, ce sera mon choix. C'est mon blog, c'est ma vie, ce sont mes choix. A tes yeux, ils sont sans doute pitoyables. Pas au miens et à ceux qui me suivent.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

didier 16/06/2012 10:20


Merci kikique. L'ami qui a posté cette lettre s'est excusé après en expliquant qu'il avait des tas d'emmerdes en ce moment et que sa mauvaise humeur était passée sur moi.

kikique 14/06/2012 21:07


Bien dit ! Moi je vote Didier !