Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

L'écrit qui tue.

Le homar m'a tuer.


Photobucket

 


L’écriture se fait rare, sur mon blog parce que je me suis asservi aux vidéos. N’y aurait-il eu que mes écrits ici que je n’aurais que deux ou trois visites quotidiennes. De convenance, les visites, comme on va voir un malade dans sa chambre d’hôpital.
Et oui ! très peu de gens sont des écrivains. Beaucoup des écrivassiers qui posent des mots les uns à côté des autres. Faisons une comparaison avec la peinture. Entre Rembrandt et un peintre du dimanche, tout l’espace de ce qui est unique et de ce qui peut être répété à l’infini. Ce n’est pas le même univers. Un exemple carrément nase : Hitler était un nullard en peinture. Que n’eût-il été un génie, il n’aurait pas emmerdé l’humanité. On est tous des Hitler miniatures, en fait. On emmerde le monde avec nos élucubrations anodines et pressées parce qu’on contourne un écueil. On le contourne de loin : cet écueil C’est-ce que l’on aurait aimé être. Comme on est des poètes ratés, on balance notre prose. La fameuse prose du monde, cette chape de langage qui subsume tout. Parce que tout le monde sait écrire, ou peindre, ou souffler dans une flûte. Et tout le monde est un mytho qui se retrouve en état d’ébriété égotiste quand il se montre aux autres sous forme de blog, de Facebook, de Twitt, d’anecdotiste à la chaîne, de bref de comptoir. Donc, à défaut de génie, on pousse une roue, qui n’est jamais la bonne et, quand survient une pente, la roue dévale toute seule et on n’a plus qu’à s’assoir là, l’air étonné d’avoir si facilement perdu un jouet qui représentait si bien notre identité sociale ou virtuelle (les deux tendent à se rapprocher).
Vous voyez aussi pourquoi j’écris moin, car, lorsque je le fais, ça donne ça : un salmigondis incommode de péroraisons décousues. Halte là, Didier, retourne à tes vidéos ou va faire un stage d’écriture, je ne sais pas, mais, pour l ‘instant, c’est toi qui empoisonne l’humanité avec tes élucubrations stériles.
Vous avez compris pourquoi je n’écris plus ?

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Philippe 07/05/2010 09:56



Et il n'est pas le seul, modestement et je suis plus un lecteur qu'un écrivant (sauf pour mes paillardises habituelles et mes petites "provoc" sans méchanceté); je me dis que voilà une écriture
qui a trouvé sa musique et c'est bien là le principal. Au moins le style est clair, concis et cette fameuse petite musique y est, c'est un ex bouquiniste qui te le dit. 



didier 06/05/2010 17:36



Merci, ça me remonte le moral. J'ai au moins un lecteur.



youyouk 05/05/2010 23:24



Je viens de passer quasiment 2 semaines sans bloguer, et personne n'est venu se plaindre. Quelle infamie!


C'est con mais je préfère te lire que de regarder tes vidéos mon cher ami! je me sens plus actif en essayant de décrypter le sens de tes tirades qu'en regardant bêtement les vidéos! genre
samilgondis, si j'arrive à le replacer dans une discussion un jour..