Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

Indochine - College Boy

Indochine, Orange Mécanique

 

   

 

On s'offense d'images dites violentes alors que la réalité du harcèlement l'est autrement. Dans ce clip, la violence est stylisée, symbolique, métaphorique (la croix). On passe, en trois minutes, de quelques boulettes de papier à une grandiloquente crucifixion et un lynchage. Noir et blanc et en douleur. C'est marquant et sans doute racoleur, mais pas plus violent que le clip de Justice : Stress filmé par Romain Gavras. C'est le genre de tintamarre qui dure une journée puis que tout le monde oublie le lendemain. Le harcèlement, lui, est autrement plus caché, quotidien, invivable et sournois.


Quelques tweets :

Certains trouvent le clip d'Indochine "violent". Oui, il retourne le bide en 6 min. Les élèves harcelés vivent cela 300 jours/an. Imaginez. Emilie Mazoyer

La musique d'Indochine est plus nocive pour les jeunes que leur clip de kékés. Christophe Conte
Pour bien comprendre le clip d'Indochine il faudrait le voir en couleur. Le garçon victime de harcèlement est roux. Wtachmefalll

 

Le billet de Indo Clips

L'article du Parisien

 

Le Tweet du réalisateur :

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article