Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

Henri : le vétérinaire

Chapitre 3 de Henri, le chat existentialiste

L'existence précède la panne d'essence

 

  

 

Un chat intellectuel et désabusé qui traîne son accent américain comme un Henri Miller à Clichy. Le félin noir est sur Facebook et Twitter ; c'est un asocial/sicial, comme tous les chats, un exclu intégré, un borderline au centre du monde, une parfaite imperfaction, un multi-oxymotron quoi. Ce chat est un mal de vivre permanent, un questionnement du monde, en perpétuel doute sur son environnement.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article