Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Fenêtre sur cour (Hitchcock)

Une revisite du film de 1954 (Wikipédia) à travers son décor et sa musique. Les petites scènes incrustées respectent l'ordre chronologique du scénario.

 

Photobucket 

 

Un film chausse-trappe sur le voyeurisme et l'interprétation des signes extérieurs. La scène du meurtre, jamais montrée, est dans la profondeur de champ de l'immeuble d'en face. James Stewart, une jambe dans le plâtre, ne peut qu'observer les signes intermittents pour démasquer le coupable (avec son amie Grace Kelly)

Cette vidéo d'orfèvre revisite le décor du film avec une étonnante minutie.

Musique : Brahms. Danse hongroise n°5, réarrangée par Hugo Winterhalter.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Tietie007 10/12/2016 07:06

J'ai trouvé que ce film avait beaucoup vieilli.