Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des saints, Valentin

50 ans de vie commune

Bonne Saint Valentin !

 

 

 

Comment dire le temps ? On le devine à compulser béatement les albums poussiéreux tirés de l'obscurité somnolente du fond des armoires. On le devine à voir tous ces gens qui ne sont plus ou qu'on a perdus de vue. Les lointains de ce passé photographique, de ces visages inconnus mais si proches tout d'un coup, de ces regards si familiers, mais si lointains, au fond. De ces couples divins qui ont entremêlé leurs vie, naît une sensation de bien être dans le sens premier du terme : bien être. Etre bien en harmonie, détaché des immenses vagues de l'histoire, désarrimé des mille petitessses du quotidien. Pour eux, l'existence a précédé l'essence : ce sont des couples éternels, des parangons de la vie commune. Et peut-être je me trompe, moi, le solitaire ; peut-être je préjuge d'un chemin qui a été cahotique, éclaté tout du long, inondé des précipitations du quotidien et parsemé d'embûches et de multiples trahisons. Mais je ne crois pas. Leur histoire se résume à un lien qui dépasse, de loin, tous les accidents de la vie, car il en est pétri. Leur histoire a un sens, leurs rires étoilés le certifient ; la flamme qu'ils ont su maintenir contre tous les orages est comme un emblème de cette fête platonique qu'il n'est aucun amour qui ne soit vrai qu'à cette aune-là, celle du vieillir ensemble pour mieux tutoyer l'éternité de cet autre monde : le nôtre.

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article