Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

Danse ta rue.

Children of the ghetto

Le street dance, chorégraphie urbaine


 

 

 

C'est une battle. Dancing in the rain. Remixée. La grâce et la finesse ébahissent la rue parmi les voitures indifférentes de nos vies blasées. On ne regarde plus dans cette étrange lucarne que ce à quoi on tourne le dos, ou même ce qu'on évite de regarder. Ces mains qui se serrent à la fin en salut codés, c'est une danse aussi, une connivence de sourires.

A une époque qui se croyait si universelle et qui se découvre universellement communautariste avec, en tête un nain sectaire prônant le rejet de l'autre, rappelant fâcheusement, par métonymie, d'autres époques qui ne trouvèrent jamais de solution.

Cette vidéo me fait penser à l'éternel racisme qui est en nous, comme une graine prête à éclore au moindre événement, un rappel du cerveau reptilien qui nous constitue. Tous. L'être humain se métisse comme on entre dans l'eau glacée, à tout petits pas. On n'est pas sortis de l'auberge des communautés. des bandes rivales qui n'arborent que des rituels socio-guerriers.

Un certain angélisme flotte sur cette vidéo, je sais. Mais notre société occidentale se fige de plus en plus sur un système de castes aussi verrouillé qu'en Inde. Et l'angélisme peut e partie nous sauver. de relire Rousseau de temps à autre me fait croire à de possibles révolutions.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article