Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chien de garde

Patrick Besson dans Le Point. via Neila.

 

Photobucket 

 

Patrick Besson, de l'Aacadémie Française, critiqua, en décembre l'accent d'Eva Joly comme tout bon  Français patriote qui se respecte. Vigilant. Heureusement qu'on l'a pour nous dire les limites de la francité, les frontières de la raison raisonnable. Le droit canon. Canon comme certaines ministres qui sans doute, elles aussi, auraient dû rester hors des frontières gouvernementales. Aguicheuses ! Donc, pour M. Besson, s'il ne fait pas bon être une candidate norvégienne ménopausée, être femme ministre jeune et jolie se vaut d'être sifflé car ne manqueront pas de sauter sur l'opportunité quelques hommes d'état en rut. Chacune se voit affublée de quelques adjectifs dignes d'une salle des gardes, ou pire, d'une première année d'étudiant boutonneux de l'ENA. Baveux, le scribouillard qui n'a vu dans la composition féminine de ce gouvernement qu'un concours de miss, tant une femme, surtout jolie, ne peut que se  définir par quelques traits (d'esprit ?) caricaturaux et définitivement sexistes. Humour de droite...

Quant à Cécile Duflot qui se fit remarquer par sa Jean attitude, elle se réduit à ça : un bon mot qui fait se pouffer comme des midinettes -justement - les flagorneurs aigris qui bizuthent par leur humour vachard tout ce qui est hors de portée de leur cercle restreint de compréhension vestimentaire.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article