Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

C'est Haydn qu'on assassine

Couac

Quand la sonnerie d'un portable retentit en plein concert.

 

  

 

Le 23 octobre, à Gothenburg, le pianiste Christian Zacharias fut stoppé net au milieu d'un concerto pour piano de Haydn.

Il se figea et on n'entendit plus que le solo de cette sonnerie incongrue.

Cette vidéo n'est pas sans rappeler la sonnerie  du Nokia. Le violoniste en avait habilement repris la ritournelle.

Les portables sont partout - envahissants - comme le sable dans les chaussures quand on revient de la plage (comparaison d'enfer !). Les étourdis oublient de les éteindre ou pire, les sans-gêne textotent durant une séance de cinéma perturbant le public avec la lumière bleuâtre de l'écran : on ne voit alors plus qu'elle.

A l'inverse, dans certains films, on entend la sonnerie de l'iPhone dont on croit que c'est la sienne, provoquant une jolie montée d'adrénaline et une recherche instantanée de l'appareil.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article