Le jour le plus blond

 

 

 

Pervers polymorphique, dégueulasse, nombriliste et braillard ; chieur né qui s'emmerde lui-même en épatant la galerie qui glousse de plaisir à le voir baver, brailler, éructer, déféquer, gerber, entrer en ébullition en agitant les membres. Mais le bébé est une personne ! Ah bon ? Oui, genre : le bruit et l'odeur. Dans ce cas, si vous le dites...Un délit mineur qui passe sa vie de lombric lubrique à se déliter, justement. Une bête quoi !Une bestiole, plus précisément, et qu'on a tous été et que, comme par hasard, on n'a plus du tout souvenance d'avoir incarné. Il ne vaut mieux pas, sans doute, penser à ça, cette tourbe informelle et agaçante qui passe sa vie à mendier en gueulant tout violacé. Oui oui, on en a quelques séquelles – le bébé d'Evian, n'est-ce pas ?- comme la lave sous la croûte, la gauloiserie sous l'affect. Les choses sous les mots. On rit donc de ces petites choses et de leur petites frasques de belliqueux du berceau, tubes digestifs humanoïdes hoquetant et gargouillant dans la soupe originelle de l'origine du monde, tyranneaux dionysiaques perclus de tics, de tocs, des tacs, de pets, de rots, de cris.

Tag(s) : #Insolite.
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog