Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Alphabet cinéphilique

Inutilement nécessaire

Le B. A. BA du cinéma.

 

 

Un travail d'oisif méticuleux que de découper ces phonèmes et de les avoir au préalable repérés. Le concept de Shazam est inapplicable ici, c'est à dire le concept de Dieu. Autant l'informatique peut vous donner en un éclair le nombre de fois où Proust a utilisé le mot "vie" ou "mémoire" autant ici, la recension est un travail de fourmi tâcheronne. Un laborieux boulot de repérage et découpage dans une forêt de films.

Imaginez un peu que vous vous donniez la tâche de le faire pour les films français. imaginez le temps que vous mettriez à repérer les lettres dans des films. On dira sans doute des années. Et pour quel résultat ? Qu'un individu passe négligemment son attention molle d'internaute désabusé/blasé qui a tout vu, tout entendu, qui est branché de partout à toutes les perfusions informato-ludiques.

L'idée d'internet illmité est remise en cause au Canada. Bien ou mal ? Je ne sais pas. Le geek est l'équivalent d'un page turner, un grand lecteur, mais qui lirait une rhapsodie de livres, une mosaïque d'images, un mur informatif. cela rend sans doute plus éveillé, voire plus intelligent, plus sensitif, mais au dépends de toute fraicheur et de toute rumination.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article