Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

Détruire une voiture : ha ! le pied !!!

On détruirait bien tout comme ça ! César avait déjà bien ouvert la voie. Pas jules, l’autre, l’inventeur de la pâtée…pour ferrailleur. Un réel plaisir de gosse : détruire, éventrer, démonter, démantibuler, s’acharner jusqu’à épuisement sur un objet. Se l’approprier en le détruisant. Et regardez cette vidéo, cette dégustation gourmande des stratagèmes de décomposition calculée. Petits coups de marteau, pour commencer, histoire de se mettre en bouche. Je vous passe les chapitres, vous verrez. Pour aboutir au coïtus final, vu et revu mille fois sous plusieurs angles et au ralenti. Quel plaisir intense que la vision de l’anéantissement d’un objet. Quel délice ! Qui n’a pas détruit des objets comme ça dans sa vie, avec une hardie préméditation, savourant pas à pas les processus vicieux de déstructuration jusqu’au plus rien, sommet inaccessible de la jouissance : la mort. Je t’ai détruit, j’ai vaincu. Je suis plus fort que toi, objet. Ours en peluche éventré, réveil démonté, ordinateur écartelé, télévision morcelée, vitres et assiettes brisées, vêtements découpés, maison démolie, château de sable aplati. Qui ne jouit pas de ces images n’a jamais été enfant.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article