Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

Comme d'habitude.

Je vais encore vous tomber du ciel en écrivant, comme une chute libre. Remarquez : tout dépend de la hauteur des propos. Et vous allez attendre bien sagement que je m’écrase. Mais je ne m’écraserai pas, figurez-vous. Je continuerai de tomber mes propos car il n’y a pas de sol. Il n’y aura pas de chute. Quand on tombe tout le temps, c’est qu’on ne tombe plus. Ce qui fait qu’on tombe, c’est qu’on s’arrête de tomber. Pas moi. Pas ici. Je vous vois venir, pourtant,  scrutant de vos yeux inquiets cet étrange ovni littéraire qui ne se réfère qu’à lui-même. Vous avez peur ? Peur que je ne dise rien. Moi aussi. Alors, on perd notre temps tous les deux. Etrange inertie des phrases comme venant vers vous et n’approchant jamais. Ciel lointain, nuages d’altitude. Vous savez lire, au moins ?  J’en doute. Sinon, il y a belle lurette que vous seriez parti vers d’autres textes. Signifiants, eux. A moins que vous n’attendiez sagement qu’un sens arrive, que je vous tombe dessus en disant des choses qui vont vous être utiles aujourd’hui pour les replacer, briller en société et ceci cela. Mais non. Vous allez ressortir de cette minute de non lecture aussi ignare qu’au début. C’est con pour vous, mais c’est comme ça. Ce n’est pas faute de vous avoir prévenus. Voyez, vous commencez à vous lasser, à percevoir de plus en plus le sentiment d’ennui en vous. Ce texte creux commence à vous ennuyer. Vous vous grattez, vous regardez à droite à gauche. Je suis comme votre vieux prof de français de terminale qui loggorrhéait à longueur de psittacismes littéraires vieillots, tout pendant que vous traciez d’un air indifférent des graffiti sur votre carnet à spirales. Moi pareil. Donc j’aurai au moins remué le marigot de vos souvenirs avec mes vaines élucubrations. Je suis désolé de vous avoir quand même fait perdre votre temps en cherchant une chute. Mais puisque je vous dis que je ne tombe pas….
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article