Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

L'amour.

image hébergée par photomaniak.com

Elle est émouvante, cette photo. Moi, elle m'émeut. Cette petite fille, ce cheval qu'elle semble chérir....et la croix rouge. D'ailleurs, on ne voit qu'elle au premier regard. Comme celle sur les arbres des forêts, ceux qu'on va abattre. Et, en opposition, le bleu du tee shirt, orné d'un cheval sans doute. C'est une accolade en guise d'adieu, un cérémonial appliqué. C'est un cheval à l'abattage. Un obscur drame, une sombre maladie l'auront condamné. La crinière  côtoie celle de la petite fille. Elle le rassure, dirait-on. Elle lui infuse son amour, son amour de la vie. Elle ne le serre pas mais semble le caresser, le calmer. C'est étrange. Et cette omniprésente croix rouge qui vient indéfiniment accaparer notre regard, nous distancier par rapport à cette scène qu'en fait nous ne comprenons pas. Le rouge de la mort contre le bleu de la vie. Et pourquoi cette petite fille a-t-elle les ongles si sales, au fait ? Hein ? je vous le demande. Que s'est-il passé dans l'heure précédant cette émouvante scène.  Pourquoi cette petite fille qui ne pleure pas, ne semble même pas résignée, se veut-elle plutôt rassurante ? Elle le calme, elle lui parle sans doute, le caresse tendrement. Le rassure. Le fond est flou, on distingue à peine quelques barrières. Le cheval semble apaisé, paupière mi-close. Il a vécu un drame, en fait.

Dans l'heure précédente l'écurie a pris feu, tuant 16 de ses congénères. Il en a réchappé, ainsi que quelques autres. C'est un survivant. Un vétérinaire l'a peinturluré de cette couleur pour signaler de quels soins ils relevait, simplement. Il va être sauvé. Il va vivre. Cette petite fille le sait. mais elle sait aussi son traumatisme, son agitation. Ses doigs sales montrent qu'elle à dû se battre, elle aussi, contre l'incendie. Qu'elle aussi est fortement traumatisée. C'est une image d'amour. C'est pourquoi elle est si émouvante.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article