Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

House.

Les gens qui disent qui sont nés là, c’est ok. Là c’est chez eux. Ils confondent une maison et un pays. Si quelqu’un squatte ma maison, je vais lui dire de se barrer. C’est à moi, cette baraque. Vire de chez moi !!! Sauf si j’ai une maison énorme, si énorme qu’elle est grande comme un pays. Elle peut pas être à moi cette baraque. Et de quel droit ? Mes ancêtres (que j’en connais pas même un seul) ont squatté ce bout de terre un certain temps. Avant eux il y en avait d’autres, ancêtres, venus d’autres coins. On a tous tôt ou tard squatté un bout de Terre qu’était pas à nous. La Terre est un entrecroisement d’éparpillements. Le soleil a distribué les couleurs. C’est plus facile à distinguer, mais c’est con comme critère. Si on avait été tous aveugles, on ferait moins les malins.
 Le problème aussi, c’est qu’on confond facilement les habitants de notre pays (colonie de fourmis ?) avec notre famille. C’est pour ça même qu’on dit qu’on n’est pas racistes. Mais chacun dans sa famille et tout ira bien. Les êtres étrangers y a les zoos ou les cirques pour ça, ou maintenant le tourisme bourge de découverte. L’identité qu’on dit que c’est. Je suis plus près du premier con venu qui sodomise sa fille, pourvu qu’il soit blanc, que d’un mec basané. On me dira aussi que c’est un problème de seuil. Du seuil de la maison. Les « noirs » pour qu’ils fassent du tourisme en France, faut qu’ils jouent au foot. Sinon. Sinon, c’est une question. Tu rentreras pas dans ma maison. Mais mon pays n’est pas une maison. La Terre est une maison.
Alors on dit : la grande maison, on va se la partager. Toi, la cave et moi le reste. C’est cool. Mais oué, mais si vous arrivez à 3 000 à la fois dans ma maison, elle va être noire de monde.
Pas facile à définir un pays : ses discours, ses seuils de tolérance, sa stabilité migratoire. Il faut gérer les flux, c’est clair ( ?). La maison que mes ancêtres ont construite, c’est pas un blokhaus. C’est une yourte. Si un gigantesque tremblement de terre survient, je fais quoi ? Je vais ailleurs !!! demander de l’aide à un mec qui prétend habiter un coin depuis une éternité : arbre géné (alogique) oblige. Y peut pas me laisser crever, ce mec.
Humeur humeur noire. Voyez les clips de daily motion en bas à gauche.
 
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article