Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

Un visage de sable.

Enfin la figure tutélaire va basculer, avalée par la mer ; le visage de sable tel que l'humanisme des Lumières en avait inauguré l'ère, va s'estomper et disparaître. Michel Foucault rêvait de l'effacement de la figure de l'auteur, de l'individu, indivis, coupable de son oeuvre. L'auteur, cet assassin.

Le Web 2.0. est l'Auteur. Nous allons enfin évincer les suprématies de l'individu hors norme, l'aristocratie de la création, ce que même l'art contemporain n'a ni su ni même voulu évacuer. Le Web 2.0. va commettre le crime : celui de masquer l'assassin, le je au-dessus des autres qui écrit ou crée,narguant la mêlée.

Vous ne me connaissez pas. Je m'en moque. Je ne serai jamais célèbre. Je m'en moque. Vous me lisez. J'écris. Le tout navigue dans l'océan du partage. Vidéos partagées, photos mêlées, textes copiés, commentés, triturés, flux d'informations, expositions flashées, art universel, visions synoptiques. Il n'y a plus la figure accaparante de l'auteur. Lourdingue à la longue.

Nous sommes humains, égaux. Je suis aussi créatif que vous l'êtes. Vous ne pouvez ni voulez me connaître. Notre village global scintille de stars, de people, c'est suffisant pour amuser nos conversations. Elles sont aussi célèbres que l'instituteur d'autrefois ou le maire, le curé, que sais-je. Le réseau des personnes que l'on connaît ne peut s'étendre à l'infini.

Mais nous savons que l'avenir se cache ici,dans ces lignes que le soldat inconnu que je suis tapote dans sa chanbre, vautré sur un coussin. L'artiste, le politique, le grand homme, ces preneurs d'otages de nos consciences sont derrière nous. Il ne s'agit pas d'heure de gloire, non. Mais de la disparition pure et simple de l'aristocratie du savoir et de la création aux mains de quelques faiseurs qui n'existaient que de notre inculture.

Les savoirs vont se partager, s'échanger, se montrer, s'entr'aider sans que la figure parasite de l'individu vienne flouter, filouter les devenirs.

Vive le oueb deuzéro !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article