Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

Lettre n°22 ?

J'ai envie d'écrire la lettre 22 et je n'ai pas envie. Je suis pris entre deux feux. La journée d'hier fut mouvementée. On s'est livrés une véritable partie de bras de fer. Notre histoire est une véritable sitcom. Ce n'est même plus une histoire, mais un entremêlement de scénarios en palimpseste. Les carrés de ciel bleu alternent avec les monceaux de pluies tristes, voire des litanies nuits blanches sans étoiles. C'est une histoire. Je tombe de mon idéalisme juvénile, avec toi. Le pire c'est que je n'arrête pas de tomber : ou bien il n'est pas de fond, de sol, ou bien je remonte à chaque fois de la même hauteur pour pouvoir me faire aussi mal...

Bref, l'enfer et le paradis alternent joyeusement sur la ritournelle des jours. J'y laisse des kilos de bien être. mais c'est revigorant. Je dis ça maintenant. Je ne l'aurais pas dit la nuit dernière. celle où je pensais pour la ennième fois que tout était - encore - fini.

Tu m'avais provoqué en me disant que j'étais collant. Je t'ai insultée. Ping pong. J'ai smatché. Je t'ai fait pleurer. Je m'en excuse. Notre sitcom attendait désespérément l'épisode suivant, moi tout au moins. D'où la nuit blanche, comme une éclipse de lune. D'où mes ruminations de bête enfermée dans sa propre et désolante cage de pensées impuissantes.

Vais-je l'écrire, cette lettre 22 ? Ne suis-je pas en train de le faire ? Je ne sais pas. Ce n'est pas une lettre, mais un exutoire. Tu n'es pas un psychanaliste. Ou si, je l'écris, mais s'adresse-t-elle à toi ? Ou plutôt à un éventuel tiers qui, d'un oeil, mi amusé mi écoeuré, suivrait les épisodes en zappant de temps à autre....

Je n'ai pas trop avancé. Je ne sais pas si j'avance, du reste, avec toi. Nos conflits nous endurcissent. Les périodes de paix nous laissent croire qu'il n'y aura plus jamais de crises. C'est du sable mouvant. Les feux de l'amour, c'est une série qui ne s'arrête jamais. Je préfère 24h, c'est plus vite fait. Mais il y a plusieurs saisons tout de même.

Donc, ma lettre 22 attend la 23 qui pourra la sauver, me sauver, nous sauver. Mais sauver, en quel sens : se sauver. Peut-être les deux significations de ce verbe n'en forment-elles qu'une. On ne SE sauve qu'en se SAUVANT.

Bizou.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article