Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

Babel oued

Le langage est un vecteur de communication. Il subit des dérives tectoniques. Ses plaques bougent. Pourquoi le vieux français est-il devenu illisible ? Essayez donc de lire Montaigne et Rabelais comme vous lisez un quotidien.
De Proust aux codes SMS, l'écartèlement est flagrant. Peu de gens pourront encore lire les classiques dans peu de temps. Peu d'adultes savent lire les SMS.
J'y trouve un intérêt constant dans l'un comme dans l'autre. Littérature et adolescence. Le langage est une perpétuelle évolution. Gare aux intégristes universitaires de tout crin qui pérennisent tel état ou telle utilisation codée de la langue.
Notre tour de Babel est un immeuble qui s'enlise en perpétuelle construction. Il est de l'essence même du langage de craqueler, fissurer, fondre, dépérir, grossir et autres verbes. Il devient. Il n'y a pas le verbe divin universel et de tout temps, de parole unique, univoque et irrévocable. Mais bien une multitude de tendances qui se diffractent.
Le langage SMS en est une. Je la maîtrise peu, mais j'y goûte. Ce n'est pas un appauvrissement, mais une voie nouvelle. Les ados se comprennent bien. L'âge et les médias ont créé l'affaire. Je déchiffre si difficilement cette langue archi-codée que s'en est un plaisir de la traduire et la réitérer.
L'évolution de la technique aura tôt fait de l'enterrer à son tour. Fossile d'autres vertiges linguistiques novateurs. Personne n'aurait imaginé un tel langage, il y a même 20 ans. Profitons-en. Nous assistons à l'éclosion d'un matériau neuf.
Les ados se comprennent bien, tel est bien le but du jeu, non ? Et prennent également de la distance aux adultes.
Ce langage est également hermétique au grand public que les poèmes de René Char. Le français est une vieille dame qui a su suivre les courbes de la technique. Certes, les auteurs anciens deviendront de plus en plus difficiles à suivre, à comprendre. Deviendront de plus en plus lointains. Mais qui peut se targuer de pouvoir lire toute la littérature qui s'enrichit de jour en jour de nombreux trésors.
Tradition et modernité. L'humanité est un vaisseau qui avance. Les sillages anciens n'existent plus, sont obsolètes, incompris. Place au neuf, sans regret. Tout l'humanité est en chaque homme, qu'il ait lu et compris Platon ou non.
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article