Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

Pas facile de voler des chevaux

"Deviendrai-je le héros de ma propre vie, ou bien cette place sera-t-elle occupée par quelqu'un d'autre ?"

David Cppperfield.

  Comment vous donner envie de lire ce roman norvégien ? Comment vous faire comprendre les grands espaces crépusculaires du grand nord ? Les tempêtes glacées, le silence polaire, les immenses paysages de forêt ? C'est un roman de paysage et d'ambiance. Cela berce. On est content de lire en plein hiver, au chaud, sous la couette.

  Gros succès dans les pays scandinaves, ce roman se lit en un souffle tant le style est épuré, lisse comme la neige, beau comme une forêt, dense avec les loups.

  On est au nord. Les personnages à l'ouest.

  Le narrateur, 67 ans, vit seul avec sa chienne Lyra, sur les décombres de passés lointains. D'un enfant mort stupidement, d'un père résistant qui faisait passer les juifs en russie.

  On comprend le temps.

  C'est un roman sur le temps qui passe et ne passe pas. Nos choix. Quelques instants, presque rien. L'instant où tout irrévocablement bascule. C'est beau comme les clartés polaires. On avale goulument ces superbes lignes solaires et solitaires. Vous avez compris que j'ai adoré ce roman.

  Je le relirai : c'est rare !

  "Je me lève. Il est six heures un quart. Lyra quitte sa place près du poêle, se dirige vers la porte et m'attend. elle tourne la tête et me regarde, et il y a dans ses yeux une confiance que kje ne suis pas certain de mériter. Mais peut-être n'est-ce pas une question de mérite, peut-être vous fait-on confiance indépendemment de ce que vous êtes, de ce que vous avez fait, peut-être n'y a-t-il rien à mettre dans la balance"

  "Ce début (celui de David Copperfield) m'a toujours fait peur, parcequ'il laisse entendre que nous ne serons pas forcément le personnage principal de notre existence. Je ne comprenais pas comment ça pouvait être possible, une horreur pareille : une sorte de vie fantôme où je serais réduit à contempler celui qui aurait pris ma place..."

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article