Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

Goncourt de circonstance

Mon prix Goncourt  est là. Trop petit éditeur. Auteur fidèle. Style elliptique, rustique, soigné.

Un contour historique : le second empire, Victor Hugo exilé.

Un relief géographique éponyme : la Vendée.

Deux personnages ; un châtelain excentrique et son métayer chasseur.

Quelques jeunes femmes, lointaines, seconds rôles.

Et un chien : le plus qu'impressionnant Rajah, molosse qui jouera plus qu'à son tour un rôle dans cette histoire duelle.

L'histoire de France, en retrait par rapport aux deux personnages névrosés qui vont s'affronter. Un aristocrate qui se croit "rouge" et qui veut retrouver Victor Hugo en exil pour délivrer la France de l'empire de Napoléon III. Un paysan et sa famille, habile chasseur, méfiant de son maître qui'il pressent assassin, tueur en série.

Affrontement agreste en un style jubilatoire qui étincelle à chaque tournure de phrase. On avale avidement la décoction.

C'est trop vite fini. On en aurait pris pour 100 pages de plus. Et volontiers.Le Goncourt, celui voté, aurait mérité, lui, du rasoir d'Occam.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article