Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

Je vais me faire incendier

L'arrêt public est en danger.
...6 trouilles...
Le vent de l’époque, la brise de l’histoire, les décombres de l’actuel. Sinistre actualité, dans les deux sens du terme. Actualité à chaud. La vengeance est un plat qui, dit-on, se mange froid. Mais contre qui ? Nos verres à double foyer n’y voient que du feu. C’est à dire rien. Nous focalisons ou trop près ou trop loin, nos perspectives électoralistes nous floutent, nous filoutent. Nos journalistes de centres villes n’ont pas le droit de cité. Leurs perspectives à eux sont d’éclairer un brasier : d’où l’inverse. Et peut être même l’ivresse de s’acharner à ne pas comprendre. Qui trop embrase mal les trains, en l’occasion les bus. On est aveuglés par cette médusante incompréhensibilité du phénomène. Des gosses contre la chose publique : l’arrêt public est en danger ! Au temps jadis, bûchers ostensibles pour carboniser les diaboliques, c’était exorcisme, carboniser la part du diable en nous et bien le voir, le mettre en scène. Au temps de maintenant qui sera le jadis, le diable se venge et rougeoie tristement. Les exorcistes ont changé de camp. Les méthodes sont les mêmes pour théâtraliser la chose. On détruit ce qui nous fait peur. La réponse républicaine ne vient pas. On ne sait plus parler. On ne sait pas à qui parler. On brûle, on congèle : tout se mêle dans la presse, la paresse de comprendre et de solutionner. La terre se réchauffe : les banlieues vont déborder. D’où vient cette montée de température ? Pourquoi certains jeunes diabolisent-ils notre indifférence correcte. Faut-il pratiquer la politique de la terre brûlée ? Non, il faut ouvrir les portes au bon sens, celui de l'histoire. Voir ce qui se passe ailleurs. C'est urgent et essentiel.
Et quand mon bébé cessera de taguer mon blog, je serai content !!! Hein bébé !
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article