Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

delerm

 

 

Voilà la beauté du mois .

Voilà l'album que j'ai failli jeter par la vitre (ouverte) de la bagnole à la première écoute. Trop frivole, trop superficiel, trop léger, trop anodin. J'aurais pas perdu 15 euros j'aurais perdu un morceau de ma vie. Des fois, souvent, on est assez cons. L'intelligence, qui pointe son nez de temps en temps est de s'en rendre compte. Et de rattraper...

Voilà des chansons plus que légères. De la pop à l'ancienne. Pas de synthés. Alain Chamfort, c'est son cousin.

Je kiffe se skeud plus que grave. Grave n'est vraiment pas le mot, pourtant.

27 avril/28 mai, j'ai des frissons tout du long de la chanson, heureusement qu'elle est courte...ce piano, c'est l'automne, c'est mon automne, c'est le spleen, c'est mon spleen.

Je l'écoute...je l'écoute... une merveille pop française. Des vignettes d'une simplicité plus qu'élaborée. Quelle retenue ! Après Charlotte Gainsbourg, on est vraiment gâtés.

Merci Vincent, c'est le disque de mon automne triste, de tous les automnes, si tristes et pourtant si beaux, parce que si uniques, où l'on a perdu quelqu'un. Ceux dont on se rappelle le plus. Peut-être, sans doute.

Beau beau beau. Merci pour ton réconfort.

Si elle devait dire....l'amour finit par pas lire par pas l'ire comme les affiches du grand pas laid, de grandpa' laid.

Voilà la beauté du moi. On peut quand même la partager.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article