Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

la lune

                  

A qui appartient la lune ?

 Le traîté de l'espace de 1967 est clair : aucune nation ne peut se déclarer propriétaire d'un astre ou d'un corps céleste.

La lune n'appartient donc à personne.

 

Un homme cependant a interprété le traîté. Si un pays ne peut pas posséder la lune, un individu le peut !

Denis Hope s'est donc approprié la lune à titre personnel. Depuis, sa sociéte Lunor Embassy vend des parcelles de terrain sur la lune !

On compte aujourd'hui 2 500 000 personnes qui lui ont acheté un bout de terrain !

Un belle escroquerie !

Je ne vous mens pas !!! Allez donc voir là, sur le lien au dessous, vous pouvez avoir un bout de lune à vous pour 35 euros. Papiers officiels à la clé. Et en plus il y a un service après vente. Les camionettes Darty. Pin Pon Pin Pon.

http://www.luneimmo.com/cat_Products.asp

Cela pose le problème général de la propriété, de ce que c'est qu'être propriéraire, de ce que c'est qu'un bien.

On peut légalement être propriétaire d'un bien inaccessible : un fond marin, un astéroïde, un univers imaginaire, un objet microscopique. Mais à qui l'acheter ?

Cela pose le problème de l'origine de le propriété. Le premier propriétaire n'a rien acheté à personne. Il a acquis le droit par la violence. La violence même de sa seule présence, de sa seule certitude. Ensuite, il vend, échange, morcèle, éparpille, transforme....

Si un jour, cela devenait monnaie courante de se rendre sur la lune, quelle en serait la répartition ? A qui achèterai-je les terrains ? Réels. On pense alors que le premier arrivé délimite son terrain, comme au Far Ouest, ou à l'époque coloniale. Mais alors, tous les gens qui ont acheté des portions virtuelles sur cette adresse du net, n'auront-ils pas le droit de faire valoir leur possession ?

Peut-on être propriétaire exclusif d'un lieu ?

Je crois que la propriété est une poupée gigogne. Le propriétaire est la plus petite des poupées. Et chaque poupée qui l'enferme représente un collectivité morale qui peut à tout moment l'anéantir pour raison : familiale, d'état, de justice, etc...On n'est jamais propriétaire absolu d'un objet, d'un bien, d'une cration, d'un service absolus.

 

Toutes ces pensées sont un peru anarchiques : je n'ai pas fait de droit. Mais elles sont intéressantes. Jusqu'où l'arnaque ci-dessus s'arrête-t-elle ?

Si quelqu'un d'un peu moins con que la moyenne, lisant ce texte décousu peut m'aider, en commentaire, je ne demande pas mieux.

Suis-je le propriétaire de ce texte? Si quelqu'un fait un copier/coller et le diffuse ?

Je serais très content. Feu vert pour tout ce qui est sur le blog.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article