Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

lettre n6

 

 

 

 

 

 

 

Chère inconnue.

    J'avais promis de t'écrire 1 000 lettres en 10 ans. Je les veux heureuses, pleines de soleil et d'intelligence; Peut-être ai-je eu le tort de les vouloir trop rapprochées. Deux par semaine. Alors, je varie les espaces et les supports. Tu n'as pas de mel, je crois, alors, je choisis la visibilité sur mon blog.

 

     Hips.....hips.....hips.....

La référence au millésime est un peu grossière, j'en conviens, mais elle vient du coeur et, je crois que tu connais le poids du mien. Un peu trop léger, des fois. Un peu trop lourd, d'autres. Inconstant. Inconstant dans la constance quand même.

 

  C'est assez marrant de n'écrire que pour une seule personne, alors que le monde entier peut te lire; Dans ce cas précis, on ne peut pas tout dire. Dans une lettre normale, non plus d'ailleurs. C'est ce qui fait le charme de la communication. Quand on parle, on ne dit pas la même chose que quand on écrit.

    Quand on écrit un SMS, on ne dit pas la même chose que quand on écrit une lettre. Quand on écrit une lettre, on ne dit pas la même chose que quand on la publie. On ne dit jamais la même chose.

 

     La dernière fois, j'ai fait 20 brouillons qui sont partis à la bellepou avant de me décider à vraiment commencer cette fichue lettre. Et encore, quand j'y repense maintenant, je ne suis toujours pas satisfait du début. Ni du milieu. Peut-être de la fin ???? Des conséquences.....

   Sur ce blog, donc, je te fais un clin d'oeil mondial. Non,tu n'es pas comme les ôtres (autres). D'ailleurs, tu n'existes pas, chère inconnue. Personne ne sait qui tu es. A part toi et moi. D'ailleurs qui est comme les autres ?  Et c'est quoi, être comme les autres ?

    Etre à la mode ?

    Ecouter le mêmes musiques ?

    Ne pas recevoir de lettres ?

    Ne pas être millésimé ?

   

    Je crois qu'on peut être comme les autres et avoir des amis. Et en tant qu'amie, tu as aussi le droit de me dire ce que tu veux. Tu l'as déjà fait. J'apprécie que l'araignée retisse sa toile : communiquer, cela ne me dérange pas. Communiquer. Communiquer. COMMUNIQUER communiquer communiquer

 

   Le drame, avec mes lettres, c'est qu'elles sont toujours un peu longuettes. J'aurais dû me limiter au format carte postale.

 Mais là, j'aurais dû en écrire 10 000. Tu vois le travail. J'aurais dévalisé toutes les librairies à 100 kms à la ronde pour me renouveler en cartes !!!! Et le format est si petit qu'il aurait fallu écrire tout riquiqui ou bien ne presque rien écrite :"Ici, la Terre, moi ça va. Biz". Sans compter le choix des thèmes : les rues de Paris, les chats, Les rue de Trouville et la plage, les cartes humoristiques, la liste est supermégalongue.....

 

    Bon j'arrête pour aujourd'hui. La lettre number 6 est terminée. Tout le monde y a accès et personne ne peut la lire vraiment.

 

 

Didier.

supplément pour les littéraires. Edgard Allan Poe a écrit une nouvelle intitulée La lettre volée.

 

     

 

   

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article