Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Photobucket

La définition de Scoopeo vient de changer : on est passé d’un site communautaire à un site privé où l’on n’est plus libre de poster.

Je m’explique : ce qui m’a énormément plu, à l’origine, c’est la capacité d’une communauté à s’auto gérer par l’interface clics/modération sur cette place publique. Le slogan induit était que le dialogue était constitutif d’un groupe hétéroclite, mais soudé. Oppositions, critiques, coups de gueule faisaient la réputation d’un site célèbre pour ses commentaires souvent francs, directs et salés (j’en ai fait les frais assez souvent). L’essence de Scoopeo était la démocratie. Les olympiens modérateurs avaient fait vœu de laisser le site évoluer le plus librement possible, en intervenant avec parcimonie à la demande de plusieurs personnes. Toujours avec une explication.

Dans nos têtes d’utilisateurs, le site était un bien commun, un espace de liberté, une agora, un lieu de rencontre. Scoopeo bougeait, évoluait (pas toujours dans le « bon » sens), mais Scoopeo restait lui-même : une plate forme où, hormis les sites de sexe, racistes ou extrémistes, tout un chacun pouvait poster, donner son avis, contribuer à l’ascension ou à la modération des liens proposés.

Depuis peu, les concepteurs du site l’ont revendu à une société.

La communauté a pensé que c’était pérenniser notre Scoopeo, ce bien commun où l’échange primait, malgré tous les intérêts. Le Digg Like francophone par excellence.

La communauté s’est trompée.

Scoopeo est devenu un site privé où l’administrateur fait ce que bon lui semble : censurer des scoops critiques, bannir des membres qui pointent du doigt des pratiques peu transparentes, effacer des commentaires et j’en passe. Le tout, sans aucune explication autre que cette réaction de potentat qui décide de mettre à l’index, d’exiler,  d’exécuter…

L’administrateur a le droit de faire ça : c’est SON territoire, son bien, sa propriété privée.

Sans moi.

Je ne chercherai pas à revenir dans cette maison d’où j’ai été banni, sans sommation, pour avoir osé émettre une question sur un scoop qui avait disparu. Je n’y reviendrai plus, car ce n’est pas ma maison. Ma maison à moi, elle s’appelle liberté, dialogue, échanges et, je vais redire ce joli mot : démocratie.

Photobucket

[edit]
La réponse de l'admin le 15/09

 

Lettre ouverte aux utilisateurs

Bonjour à tous

Nous venons de prendre connaissance des différents agissements de l’un de nos administrateurs suite à vos avertissements. Nous tenons à vous rassurer, nous venons de prendre les mesures nécessaires afin que cela ne se reproduise pas. En effet, un de nos administrateurs a pu manquer de discernement dans l’interprétation des règles d’utilisation de Scoopeo et a pu commettre des erreurs dans ses fonctions ce dont nous nous excusons.

Nous avons pris connaissance des faits qui remontent à priori à samedi soir nous dit-on, nous savons que des comptes utilisateurs ont été bloqués ou effacés. D’autres actions de ce type ont pu avoir lieu mais nous ne connaissons pas encore l´étendue des dégâts ( scoops / commentaires effacés et/ou modifiés, etc..).

Nous nous excusons pour tous les actes de malveillance qui ont pu être commis et nous nous engageons à réparer ce qu’il est possible de réparer. Nous pouvons d’ores et déjà annoncer la réactivation des comptes utilisateurs qui n’ont pas du être effacés mais seulement désactivés. Il suffit de nous donner la liste des comptes en souffrance afin de remettre un peu d’ordre. Merci de votre coopération.

Une chose reste néanmoins importante à nos yeux:

L’utilisateur s’abstiendra d’utiliser scoopeo.com pour faire de la provocation gratuite ou des critiques non justifiées aux autres utilisateurs et lecteurs de scoopeo.com.

Pour rappel, veuillez lire les conditions générales d’utilisation suivante :

http://www.scoopeo.com/page/legal

Tout scoop qui ne rempli pas ces règles basiques sera éliminé. Si vous n’êtes pas d’accord avec les conditions générales d’utilisation du site vous pouvez-nous en faire part à l’adresse mail suivante :info@scoopeo.com

Veuillez recevoir nos salutations les plus distinguées.

L’équipe Scoopeo

 

Ma réponse

Merci pour cette réponse.
Nous n'étions pas habitués à voir disparaître des scoops qui entraient dans le cadre du CGU et surtout sans explication rationnelle.
Dans les rubriques apparaît "Scoopeo" en mot clé, c'est-à-dire que le site est objet de discours critiques. Et c'est son essence même. Historiquement, tous les billets qui mettaient en cause Scoopeo ayant un discours rationnel étaient lus et suivis par la communauté. C'est même une spécificité du site, une de ses valeurs.
Alors quand on l'a vue bafouée sommairement, quand on a vu ces billets passer à la trappe sans explication, quand on a vu ces extérminations de posteurs qui s'étonnaient, on s'est dit que cet esprit là n'exitstait plus.
Bon, ceci dit, mon scoop ne contenait pas de provocation gratuite : il s'étonnait de la disparition sans explication d'un scoop qui mettait en cause les lobbies de cliqueurs (c'est un autre problème). Il demandait (et non exigeait) courtoisement une réponse.
Vous venez de la donner clairement,merci.
La modération est un art diplomatique pointu qui n'a pas été exercé ces derniers temps. Et veuiilez croire que nous avons été choqués par ce qui s'est passé. Nous ne sommes pas une communauté d'enfants. Ce n'est pas une cour de récréation. C'est une communauté disparate, célèbre pour ses prises de becs, mais aussi pour sa solidarité. Vous venez de vous en rendre compte.
L'exigence est donc des deux côtés. Modération saine et raisonnable ; scoops de même.
PS vous pouvez réactiver mon compte si vous le souhaitez, suite à votre explication.
Merci.

Tag(s) : #vincentdidier