Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

Triangles

Commerce triangulaire.

Le bateau de pirate en papier. La relation homme femme, l'éternelle shakespearienne, bergmanienne relation est toujours un manège trinagulaire où aimer n'est jamais être aimé en retour. Un couple génère des fantômes qui engendrent la jalousie, l'asymétrie et enfin le désir en ce qu'il tient à durer, en tant que tel, a savoir qui n'a de cesse d'être à jamais inassouvi.
Mais, je dérive (c'est le cas de le dire), regardez plutôt :



Après ce bateau ivre (d'amour) qui dérive, une autre qui est sans doute la même (vous doutez ?). Remarquez d'abord que la fille est chaussée de Nike et donc que le désir n'est pas où l'on croit (jamais) et l'autre de Sneakers, c'est dit. Vous allez ensuite admirer l'élégance de ce gars qui va botter en touche de belle manière, c'est-à-dire droit ou adroitement, si vous préférez. mais vous préférez quoi, au fond ?


Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

wizzil 06/06/2009 23:58