Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

Deux chats handicapés : une belle émotion.

Elle n'est pas très habile cette vidéo. De voir ces deux chats titubant avec une musique pleine d'allant, on se dit que c'est une énième vidéo montrant la bêtise du monde à une bande de voyeurs décérébrés.
Ce n'est pas le cas. C'est loin de l'être.
Détrompez-vous et continuez à visionner cette vidéo, malgré sa maladresse.
Ces deux chats sont atteints d'une dégénérescence neuronale ce qui rend leur démarche si malhabile, si handicapée, si incertaine. Non, le plancher trop ciré ne glisse pas sous les pattes d'Elliot. Non, Oliver n'est pas ivre.  Les deux frères ont une démarche désordonnée à cause d'une vacherie de la nature.
Je sais, ce genre de vacherie, on (je dis on, je sais pas pourquoi) compense par plus de finesse, plus d'intelligence, à force de contournements, comme si cette injustice cristallisait quelque part la main condescendante d'un dieu.
« Ils n'arrivent pas à coordonner leurs mouvement et se déplacent légèrement différemment. »
Mais, et là, on comprend d'un seul coup tout l'amour qu'il y a dans cette vidéo, leur propriétaire ajoute :
« Mais, pour le reste, ce sont des chats normaux. » Et quand j'ai lu cette phrase qui jaillit d'un seul coup, je me suis rendu compte que je m'étais lourdement trompé sur l'intention de cette vidéo.
Il mangent, ils jouent, se font des câlins, se chamaillent, sautent, pioncent, tourneboulent, vivent leur vie de chat.  Sont deux petites adorations poilues. Ahhh !!! Merde, j'ai craqué !
J'ai craqué parce que la vie dépasse le handicap. J'ai craqué pour ce maître qui les a adoptés sciemment, et tous les deux. J'ai craqué et j'ai pensé à ces deux petits chats toute la journée. A eux qui se gaufrent en sautant du canapé, à eux qui déambulent comme des fêtards désaxés, à eux que la vie a martyrisé. Et qui vivent.
Leur maître les a adoptés en février 2008. Maintenant, ils ont un an de plus, ils peuvent monter d'eux-mêmes sur le canapé grâce à leurs griffes,, leur démarche est plus assurée parce qu'ils ont acquis de la force, Oliver saute du canapé sans se faire mal et Eliot arrive à glisser sur le sol ; une moquette molle a été installée devant le canapé, dans laquelle ils peuvent planter leurs griffes pour plus de stabilité.
L'auteur nous promet de poster d'autres vidéos, plus tard. Soyez sûr qu'elles seront sur mon blog
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

wizzil 12/05/2009 12:09

j'ai craqué aussi.. :)
belle journée à toi !

Rouz 10/05/2009 13:17

Excellent !!!Une démarche cha(t)loupée ... absolument "irrésistible" !!!(par contre difficile de descendre du canapé ;-D ... et d'y monter "aussi" d'ailleurs)

luptidej 10/05/2009 12:18

Touchant, surtout quand on connait bien les chats et leur agilité habituelle. Il doit en recvoir beaucoup d'affection.