Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

Sand dancer



"Not for money, not for audience. For myself."
C'est bien trouvé ce titre (pas de moi !) "Sand Dancer", par glissement du sens. C'est vrai que si c'est le résultat qui importe, la façon d'y arriver, c'est sa vie, c'est notre vie. Comme disait Balavoine (hé oui !) "Aimer, plus fort que d'être aimé.".
Ce type se fout du reste du monde : il crée ce qu'il lui plaît comme un jardinier japonais ou ces prêtres chinois qui peignent leurs idéogrammes avec de l'eau sur le sol et qui s'effacent au fure et à mesure qu'ils sont tracés.
Le geste, c'est l'être. Le devenir, c'est l'être. ici : une leçon de vie, de danse. Un apprentissage de l'éphémère légèreté de l'être.
Ce type n'a pas attendu la large diffusion de You Tube pour réaliser ses chefs d'œuvre de sable.
Et cette mer qui vient manger ce moment ! Quelle image !
Ce qui reste de l'art, c'est ce dont on se rappelle. Pour moi, pour lui, ce qui est gravé dans le sable de ma mémoire, cette leçon de danse désintéressée est sans doute plus solide que beaucoup d'œuvres dites d'art.
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article