Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

Lost and Found



Lost, pour les pékins express que vous êtes est une série (limitée, qui a tout de même quasi-inventé le flash foward), mais aussi un film dont j'ai perdu le titre (c'est malin) dans ma boite crânienne (boite noire qu'on ne récupère jamais après le crash). Plutôt que d'en faire un long métrage, je verrais plutôt ça en scène car, en fait, c'est "En attendant Godot" mâtiné de toute la distance brechtienne de leur isolement. Lost, c'est perdu. Avez-vous déjà fait le rapprochement avec ce qui est perdu, tel de temps proustien ?
Ici, un improbable trouduc, réchappé de la série, apporte un colis Fedex (fée d'Aix ?) à qui n'en n'a plus besoin. Imaginez qu'on vous apporte une machine à écrire ou un transistor, une manivelle pour démarrer les 2CV que vous aviez commandé dans les années 60 et qu'un hippie vous apporte ce colis. Non ? Vous n'imaginez pas ? Tant pis. Vous êtes un incurable anti-publiphage.
Tom Hanks, seul au monde, lui, pas con, il a lu Robinson et, sans remords, l'ouvre, sa panoplie de colis Fedex échouée là. Tant pis pour ceux qui attendent à l'autre bout.
A moins que ce film ne soit qu'un flash foward habile, va savoir.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article