Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

Parallelostory



Comme son nom l'indique : histoire parallèle. Et Vincentdidier d'élucubrer à l'envie sur nos vies parallèles qui ne communiquent pas patati patata. Eh ben, non !
J'avais tartiné un beau (enfin, beau pour moi, c'est subjectif) texte sur nos piètres vies de monades (oui, tu lis : monade, ça gaze ?) et que ne voilà-t-il pas que mon ordi a planté et ce, à peine arrivé au point final du texte.
Eh bien voilà, Didier, tu peux philospher à l'envi sur la disparition, en espérant que celui-ce ne passe pas non plus à la trappe du néant, TON texte. De tout façon, cette vidéo se suffit à elle même.
Mais, j'y reviendrai, un jour, à mes vies parallèles qui ne se rencontrent que l'espace d'un clin d'œil. Parce qu'elles ne se rencontrent jamais, ces deux lignes (de vie (deux vies)) qui se regardent ; seule la trompeuse perspective les fait se rencontrer. Les rails se rejoignent à l'horizon. C'est en gros ce que j'écrivais, avant le plantage. Et d'ajouter que cette illusion de rencontre, c'était ça, l'amour. L'amour !! Ce soleil trompeur qu'on ne peut voir que sous un certain angle, telle une anamporphose.
Il était sympa, ce texte oublié, un peu tristounet, comme d'hab.
Mais c'est vrai que c'est bien, de se tromper (de texte, d'amour, je ne sais pas). Cela permet de recoller à cette illusion bienfaisante de voir les deux parallèles former un cœur, tout juste une illusion due à la perspective ; mais si belle ; un soleil trompeur salutaire, une lumière inventée. C'est ce qui fait sa force : elle n'existe pas ailleurs que dans nos cœurs.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article