Suivre ce blog
Administration Créer mon blog



Le coup du portefeuille attaché à une ficelle, mouah haha ! On a tous été des sales gosses à faire ces vilénies, nous avons tous au moins 400 coups à notre tableau de chasse.
Et si on la refaisait, celle-là, mais en vidéo !
Un vilain coup, pour le spectateur. C'est la base de fonctionnement de certains films de David Mamet : l'étonnant "La prisonnière espagnole" où le spectateur se fait avoir de bout en bout.
Un portefeuille, une ficelle et, au bout, se trouve forcément un enfant ou bien quelqu'un qui tire les ficelles du traqunard.
J'adore ce genre de film où on sait qu'on va se faire berner, mais on ne devine pas comment. A un moment, on croit qu'on maîtrise la situation, mais on necomprend rien du tout. Avec notre gros Q.I. d'huître de 140, on s'est fait flouer, tel un James Bourne au milieu d'un réglement de compte dont il ne sait rien.
Toue l'intelligence du monde est dépassée par un simple je d'enfant.
Tag(s) : #humour