Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

T'auras pas ma voie



A Bangkok, les bidonvilles se sont entassés le long de la voie ferrée parce que c'étaient les seuls endroits urbains libres de constructions où squatter, où s'installer, quand on n'a rien, à proximité du centre ville pourvoyeur d'emplois aussi précaires que les habitations. La densité humaine y est devenue petit à petit telle que la voie s'est enfouie sous de bourdonnants magasins éphémères qui ont débordé là, faute de place. L'adaptation a fait que, à chaque train, une envolée quasi instantanée d'étals et de grappes humaines bouleverse ce paysage de marché. Le chauffeur du train doit assister à un hallucinant ballet, comme une étrange jungle humaine qui s'évanouirait à son passage pour se reformer, aussi quiète qu'avant, après sa massive irruption.
Le slogan de cette pub, à peine scénarisée :
"The longer some politicians sit, the longer they squat"
En clair, le message est contre certains politiciens qui envahissent la voie. Un peu ambigu quand même de comparer des sans logis à des politiciens véreux. mais la pub ne s'embarrasse pas de compromissions qui veut faire passer un message simple.
Une association pour un électorat plus avisé. Enjeu de taille que la démocratie. On ne vote jamais assez intelligemment. On est tous sottement programmés à bramer des idées sans fondement autre que nos opinions irréfléchies. Je ne vais pas épiloguer là-dessus. Vous savez aussi bien que moi que notre mythologie moderne est politique. Et people, qui plus est.
Et que donc, avisé ou pas, nous tombons tous dans le même travers populiste de la séductiuo d'une personne qui "parle bien", semble intelligente, paraît incarner certaines idées.
Mais l'histoire...
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article