Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

Ivy. The edge of the ocean

La pub ? Ouais, d'abord la pub, pour le côté fleur bleue, easy viewing, couleurs acidulées, maquette graphique, soft machine. Le petit chaperon rouge va arc en cieliser le bureau. Pouf , pif, plof. Et tout un caramel colorisé va inonder la pièce. Eh merde, c'est pour vendre du matériel. Fin du rêve. Que c'est chiant, la pub. Si au moins elle servait à autre chose qu'à vendre...On passe en oxymoron de la poésie aérienne d'une palette fleurie portée par une gentille nymphette de nos contes à un étal de matos grisounet. Mais la musique...


La musique ! Comme si elle était préméditée à accompagner des images, cette ritournelle d'Ivy : "Edge of the ocean". Ivy est un trio new yorkais, mais la chanteuse aux doux accent français, Dominique Durand confère un charme à cette "Bittersweet pop acidulée".
Je n'épilogue pas.
Les paroles et le clip en-desous. (sur leur site, les autres vidéos)


There's a place I dream about
Where the sun never goes out.
And the sky is deep and blue.
Won't you take me there with you.

Ohhh, we can begin again.
Shed our skin, let the sun shine in.
At the edge of the ocean
We can start over again.

There's a world I've always known
Somewhere far away from home.
When I close my eyes I see
All the space and mystery.

Ohhh, we can begin again.
Shed our skin, let the sun shine in.
At the edge of the ocean
We can start over again.
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article