Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

Kora (re) fait son cinéma



(re) parce que sans doute ce n'était pas bien la première fois, pas abouti. Là, ça l'est, sa petite idée guignol, vaudou de secouer son ego dans une boite en abyme car ça lui est égal, à l'égo...C'est si rigolo de faire rire son alter quand il n'est autre que soi-même, le mieux disant qui passe sa vie à secouer l'image qu'il donne ainsi aux autres.
Le cinéma, c'est p'tét ce truc : secouer la boite de Pandore et se marrer tristement de la pusilanimité du jouet.
Vous riez aussi. C'est ça le cinéma : des petites idées mises bout à bout de chandelle, par économie. Notre siècle en est encore au stade du miroir, quand bébé se découvre comme l'autre quand il regarde son image édulcorée.
Monsieur bébé, c'est le spectateur affriolé depuis Mélies, de tout le bestiaire humain qui va lui tomber dessus. On est ainsi tous égaux devant les images. Egauïstes, si vous me suivez. Non ? Tant pis pour vous ! Moi, je m'escrime à secouer la boite et vous, vous ne pensez qu'à décrocher en sombres baillements. Nigauds iconoclastes que vous êtes. J'étais en train de vous expliquer que l'image ne renvoyait en fait qu'à votre envie de vous voir et de faire le sempiternel yoyo entre l'identification et la distance brechtienne.
Bon, et bien, roupillez en paix, parce que la partie de tennis est loin d'être terminée, c'est moi qui vous le dis...

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article