Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

Quand Justice fait dans la House



Je ne vais sans doute pas me faire d'amis en écrivant ce billet. Tant pis, j'y plonge. Et ce ne sera que justice.

La France est une des patries de la techno. Je suis un des premiers à avoir déniché ce genre de pistes à la FNAC, dans les années 87/89  alors qu'il n'y avait que quelques rondelles qui se battaient en duel dans d'improbables bacs de musiques nouvelles. La techno française n'existait guère, je pense et n'était représentée que par quelques hurluberlus atypiques complètement underground, pour le coup. Vous savez, les années blêmes qui ont suivi Tangerine Dream et Klaus Schulze, Can et Kraftwerk, celles de Maurice Hernandez et Cerrone qui s'extasiaient de disco.

Alors, bien avant Daft Punk, existait une scène, des gens qui adoraient Detroit et Berlin, déjà, Maurizio er May, Marshall Jefferson et Moodyman... Avant. Avant qu'on n'écoute ce courant devenu mainstream sur NRJ ou FG. La préhistoire, si belle, de la techno. Avant qu'elle ne parade. Un ghetto, c'était. Je vous jure. Quelques accro aux vynils, si rares de Submerge ou Basic Channel. On en guettait chaque arrivée comme un ballon d'oxygène. On, je ne sais pas qui c'était. Moi, en tout cas.

Et puis ce fut l'apparition médiatique, la fanfare, le tintouin, la « prod » de masse et toute une suite de clichés hypostasiés par une scène trop heureuse de se retrouver, par la grâce de quelques magiciens producteurs et distributeurs, sur la mousse médiatique...

Justice surfe dessus. En plein. Je vous avoue être indifférent à leur son un peu niais, faussement agressif. Comme un Prodigy franchouillard. Leurs deux tronches de cake m'énervent. La croix madonesque me fait gerber. Leurs clips pseudo violents m'indiffèrent.

En live, c'est bien. Peut-être. Mais je m'en fous. Ils sont devenus célèbres avec une niaiserie et ils n'auront de cesse d'essayer de se rattraper auprès de la technosphère. Parce que la techno s'est faite sans racolage.



Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article