Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

Blogomotive

Un blog, ça fonctionne à la manière des locomotives à vapeur qu'il faut sans cesse engrosser de sa matière première charbonneuse. Le mécanicien blogueur est sans cesse à pelleter des idées, des vidéos, des images, des news, de ceci cela, plus ou moins intéressants, pour faire avancer sa grosse machinerie étourdissante de fumeroles dans un  vacarme  assourdissant d'autres et d'autres et d'autres. Rester concentré est impossible. Vous êtes sur des rails, vous avancez en nourrissant la bête inhumaine. Vous ne pensez plus qu'à ça, non plutôt, vous n'êtes plus que ça : une mécanique à blogguer. Addictive, cette activité. Maladif, cet œil rivé sur le compteur de visites. Le blog, cet « ami » qui vous veut du bien (si vous avez vu le film) a envahi votre esprit, votre maison, votre temps. Votre « passion » vous pousse sans cesse vers l'avant dans un désir sans fin de séduction par le renouvellement, l'étonnement, la diversité, l'inédit et une litanie de substantifs du même acabit. Donc, en fin de compte, vous ne fonctionnez plus, c'est votre Tamagoshi virtuel qui le fait. Vous êtes un mécanicien irréel d'une machine volubile virtuelle qui avance en se dandinant sur les rails du temps de par des paysages photographiques, des gares guignolesques et des tunnels maladifs. Vous faites pitié (Vous avez bien compris qu'il faut traduire vous en je). Les nouveaux communicants ne font rien que jeter des cartes postales dans le noir, au milieu de leurs courtisans aveugles qui s'ébahissent de votre savoir faire de bretteur en chambre. Et ils les trouvent où, les boulets de charbon pour faire avancer leur chose ? Dans les blogs d'à côté...Tchou Tchou...

Tiens, une petite vidéo trouvée sur Business Garden. Je n'ai pas trop capté le truc, mais lisez son billet et vous comprendrez mieux.



Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article