Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

Walk on the nostalgia.



Un petit court fabuleux, comme Alice au pays des merveilles revisité par Mélies. Un Mélies qui disposerait de tous les joujoux electroniques actuels. Un micro-film de Dong Hyun Kim.
La nostalgie est l'épaisseur de notre être. Moi, je suis nostalgique de ce qui est autour de moi. Lorsque je me balade dans ma ville, la proximité distante du passé m'en donne de belles bouffées, de nostalgie. C'est un sentiment agréable, autre que la tristesse et la mélancolie. Un faux ami, la douceur de l'être disparu qu'on a été ; le remplacement des souvenirs par une géographie des couleurs, une architecture énigmatique de la mémoire sans images.
Mais je m'égare. Je me perds en moi-même avec cette nostalgie sans objet. Je perds pied dans la douceur moelleuse de ce qui fut à jamais.
La nostalgie n'est faite ni de souvenirs, ni d'images. Elle est un état d'esprit diffus, comme un constat de notre vieillissement, un oubli bienheureux et solaire.
Dans mon iPod, j'ai glissé Satie en déambulant sur la plage de Trouville. La nostalgie est impressionniste. Tout le contraire de ce court. Mais, il fallait bien lui choisir un titre, sans doute.
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article