Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

J.O. pas jojo ?



Une pub Adidas. Un athlète et les hommes ordinaires. Nous n'allons pas chinoiser ici sur Free Tibet ou les droits de l'homme. Tout le monde le fait tout le temps et tout le monde regarde.
Comme si la Chine allait stopper d'un coup sa massive politique.
Et si le J.O. avaient eu lieu en Libye ou en Birmanie ? Ils ont bien eu lieu en Allemange en présence d'Hitler. Aux Etats Unis, à Atlanta...
Toujours ce même problème d'acceptation ou non, d'indifférence ou non. Les droits de l'homme, en temps normal, on s'en fout. Mais notre occident a historiquement fondé l'"esprit olympique" donc est en droit (?) de demander des comptes. Décompte.
L'enjeu, dira-t-on niaisement, est de faire progresser la Chine. Progresser. L'enjeu olympique.
Médaille d'or donc à ceux qui détiennent des vérités historiques universelles valables de tout temps, les staliniens de la pensée correcte : "Il ne faut pas y aller".
Médaille d'argent aux indifférents qui, comme Mme Merkel, compteront en cachette les breloques gagnées par leur pays.
Médaille de bronze aux activistes qui osent braver par leur insolence les polices du monde par leurs actions visibles et risibles. Les inénarrables mouches du coche qui permettent aux niais de pavoiser leur "Conscience."

Quoi qu'il en soit (rappelez-vous que Paris était candidat à ces jeux), l'inédit de la situation, en créant de nouveaux clivages, de nouveaux consensus, en contribuant à mondialiser la circulation des opinions et des images (sic) crée le sens de l'histoire. On ne peut pas le voir puisqu'on est au milieu du fleuve, hommes ordinaires qui admirons d'extraordinaires athlètes.



Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article