Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

Les superhéros ont pris du bide.



Les nouveaux bobos sont écolos. Des écolos avec un gros bide. C'est nous. Alors l'antienne est de sauver la planète ou de se sauver, c'est égal. Le mal n'est pas visible car immanent. Les écolos prétendent que c'est l'homme, le mal. C'est comme une religion de la pureté : l'écologie. Alors tout le monde doit assumer sa propre déclinologie.
Jusqu'à présent, le progrès était l'expansion, l'essor, la ligne ascendante infinie qui menait au bonheur de la Terre entière. A présent, le progrès est dans la décélération vers un bonheur qui saurait se passer de l'ancienne notion de progrès. A présent, progresser, c'est régresser. Dégraisser. Revenir à une époque peé-industrielle, artisanale où tout était bien. Nous aurions donc loupé une porte, nous serions donc allés trop loin, nous avions une confiance aveugle en notre divine progression technologique. Culpabilisons donc. Nos superhéros bedonnants ne sauvent que le visible, pas le structurel. Ils soignent les bobos, c'est tout. La déclinologie est notre nouvel horizon. A nous d'en faire un progrès.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article