Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jeux vides et hauts.

 
Passer sa vie accroché aux manettes d’une console de jeux. Dépenser son énergie, loin des autres, dans son intérieur parallèle. Vieillir au rythme effréné de l’enfermement informatique. C’est comme se brancher, se raccorder et ne plus être que comme ça : branché et raccordé. Automobiliste qui, dans sa voiture, n’est plus qu’automobiliste, perdant tout sens commun, toute réflexivité, toute distance à lui-même. C’est passer son temps et vieillir sans ne rien faire. De toute façon, on n’aurait rien fait. Car rien ne va s’arranger avec l’informatique de ce que l’on appelle la vie. L’indifférence est la même. La barbe pousse, les rides se creusent, mais l’adolescent reste le même, scotché à ses mythes irréels.
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article