Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

Sale défaite pour le bon goût

La salle des fêtes de l'Elysée, avant :

Sale défaite pour le bon goût

Après...

Sale défaite pour le bon goût

Comment passer de la chaleur la pourpre impériale à la grisaille d’un salon mondain !

Cette salle de réception de style napoléonien avec ses couleurs chatoyantes et son ambiance pompier a donc été relookée par le fait du prince (de la princesse ?) comme on change la déco d'un appartement après avoir fait un tour chez Ikea. Je ne pensais pas qu'on puisse saccager de la sorte un monument historique, un bien commun, un symbole républicain. La cuistrerie macroniste dans toute sa splendeur. Enfin, sa laideur...Mon petit goût de merde (pour le contemporain toc et mortifère) est supérieur à la tradition française. Symboliquement, on peut voir ce ripolinage grisâtre comme l'affadissement que la France subit sous ce mandat de maquignon. Cette défaite du goût est une marque d'une défaite plus grave encore : celle de la pensée. Du flamboyant au gris terne, le macronisme nous fait entrer dans un brouillard froid et insensible. S'autoriser à dégrader de la sorte une salle d'apparat montre ce que Macron fait à la France : la niveler sous l'ombre de son narcissisme.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article