Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

Métamorphisme caoutchouteux

Parasitic Endeavours - réalisé par Simon Christoph Krenn

Un peu comme si les visages impavides de Muek prenaient vie, mais une vie façon Cyriak, protéiforme, fractale, absurde. Univers humain, trop humain, donc oppressant, forcément. Fascination étrange de cette plasticité quasi animale, biologique, de ces visages insensés et martyrisés comme de simples masques de latex, grimaçants et silencieux dans leur douleur. Etres humains, comme morts, désincarnés par un démiurge dont le seul plaisir morbide est de triturer ces corps sans têtes et ces visages clonés en grappes molles. Nous sommes entre répulsion franche et attirance inquiète, très mal à l'aise...

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article